ÉPISODE 206 

 

 

Jeudi 14 avril 1966

 

Ann

Rodney entre dans le monde des affaires. Norman décide s’il va ou non au collège. Rodney a une surprise pour Allison. La nouvelle thérapeute de l’hôpital, Ann Howard, a des liens passés étranges avec Peyton Place…

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

23,1 millions de téléspectateurs

soit 39,8 %

 

NARRATION : WARNER ANDERSON
Pour les nouveaux mariés, Betty et Steven Cord, la lune de miel touche à sa fin. Les derniers jours ont été parfaits et ils attendent cette même sérénité à leur nouvelle maison à Peyton Place. Mais ici, ils vont devoir faire des efforts pour maintenir cette harmonie.

INTRO
Le cours d’eau. Quelques plans de la ville de Boston, puis de l’hôtel où séjournent Betty et Steven.


SCENE 1
Steven et Betty sont dans leur chambre d’hôtel. Ils s’embrassent. Betty veut lui parler de la décoration de leur nouvelle maison. Steven lui dit qu’il ne veut pas qu’elle continue à travailler pour Martin Peyton. Il a déjà vu sa mère se dévouer corps et âme pour lui pendant toute sa vie. Et il ne veut pas voir sa femme prendre le même chemin. Mais Betty pense que la vraie raison pour laquelle Steven ne veut plus qu’elle travaille pour Peyton, c’est qu’elle devra se trouver sous le même toit que Rodney. Betty étreint son mari jaloux et l’embrasse.


SCENE 2
Norman se trouve devant le nouveau magasin général d’Eli, portant plusieurs cartons encombrants et ne sachant comment faire pour ouvrir la porte. La mystérieuse femme aperçue par Michael Rossi dans l’épisode précédent lui ouvre la porte. Norman la remercie. Elle se glisse dehors, traverse le square et grimpe les marches du kiosque à musique tandis que Michael, roulant avec sa décapotable, l’aperçoit. Il s’arrête et s’apprête à se diriger vers elle lorsque Rita vient à sa rencontre et lui dit que la jeune femme est très belle. Elle ajoute qu’elle a prit son petit déjeuner au drugstore ce matin. Un café crème sans sucre et des beignets saupoudrés de sucre. Michael est de plus en plus intrigué par cette femme.


SCENE 3
Rita jette un œil sur l’enseigne annonçant la grande ouverture du General Store. Elle entre et parle à Norman du collège. Norman ne veut pas y retourner. Rita cherche un soutien auprès d’Eli pour le raisonner, mais elle n’en trouve aucun. Au contraire, Eli lui dit de ne pas le harceler. C’est à Norman de prendre une décision.


SCENE 4
Ann Howard, la mystérieuse blonde, se rend à la libraire pour jeter un œil sur les livres achalandés. Elle fait la connaissance de Constance, qui lui demande si elle est déjà venue à Peyton Place auparavant. Ann ne répond pas. Elle demande à Constance si elle a une carte de Peyton Place. Constance lui indique le rayon où elle peut en trouver. Uniquement après, Ann admet être déjà venue à Peyton Place auparavant.


SCENE 5
Rodney conduit Allison jusqu’au Shoreline Garage, et très fièrement, lui présente son nouveau business. Il la présente au mécanicien, Lee Webber (ci-contre). Rodney admet qu’il n’aurait jamais acheté le garage si Lee n’était pas là. Lee sourit : « Je devrais demander une augmentation ». Rodney est un peu mal à l’aise lorsque Lee se plaint d’avoir été licencié de la Fabrique. Rod dit à Allison que le garage est leur futur à tous les deux. Mais Allison porte sur Rodney un regard incertain. Elle lui demande pourquoi il a acheté ce garage. Il déclare qu’il a besoin de faire face aux gens qui pensent qu’il a tué intentionnellement Joe Chernak. « C’est une étrange raison d’acheter un garage », lui répond Allison. Lee revient : « Hey, Rod, il ne reste plus qu’un quart d’essence ». Rodney soupire : « On fera ça plus tard ».


SCENE 6
Nous retrouvons Ann Howard dans la salle de rééducation de l’hôpital. C’est la nouvelle thérapeute qui remplace Russ Gehring. Elle se trouve avec une patiente nommée Nancy (ci-contre). Le Dr Rossi se dirige vers elles. Ann semble mal à l’aise lorsque Michael parle avec Nancy d’arithmétique. Ann se tourne vers Michael et se présente. Le médecin lui sourit : « J’ai reçu le mémo de votre arrivée ». Ann dit qu’elle a entendu parler de Michael comme d’un homme populaire auprès des dames, en donnant l’exemple de Nancy qui se pâme devant le médecin. Michael dit que lui et Nancy sont des amis.

Ann raconte que c’est son premier jour de travail. Mlle Choate, l’infirmière en chef, lui a présenté l’hôpital hier. Elle a d’ailleurs été voir le labo et complimente Michael pour son nouveau centre de recherche en hématologie. Michael explique à Nancy ce qu’est l’hématologie. Ann s’en va travailler avec une autre jeune fille, Jessica.

Michael dit à Ann qu’il l’a vue l’autre soir près de la falaise. Ann est peu disposée à dire qu’elle était là-bas. Bien que Michael ait l’habitude des mensonges de ses patients, il est troublé par le mensonge évident de sa nouvelle collègue.

Ann dit au médecin qu’elle est en train d’étudier les dossiers des patients que Russ Gehring a laissés derrière lui lorsqu’on l’a obligé à démissionner. Michael lui dit qu’il aime sa technique. Ann est heureuse d’être ici car elle a toujours voulu travailler avec des enfants. Rossi se tourne vers un autre enfant tandis que la scène prend fin.

Dialogues de la scène 6
Ann Howard est avec une patiente, Nancy.

ANN : 71. 72.

NANCY : 71. 72

MICHAEL : Oh, salut Nancy.

NANCY : Bonjour, Dr Rossi.

MICHAEL : Et bien, comment se porte ton arithmétique ?

NANCY : Bien.

Ann se tourne vers Mike.

ANN : Hello.

MICHAEL : Hello.

ANN : Je suis Ann Howard.

Ils se serrent la main.

MICHAEL : Ah oui, bien sûr. Ann Howard. Vous êtes la nouvelle thérapeute. J’ai lu un mémo à ce sujet. Soyez la bienvenue. Je suis Mike Rossi.

ANN : Merci, docteur. Vous savez, j’ai beaucoup entendu parler de vous.

MICHAEL : Vraiment ?

ANN : Il semblerait que vous êtes très populaire auprès des dames.

Elle jette un regard à Nancy.

MICHAEL : Quoi ? Oh, et bien, il se trouve que moi et Nancy sommes de très bons amis. N’est-ce pas, Nancy ?

ANN (à l’attention de Nancy) : Ramènes tes genoux. Maintenant, pousse. Pousse.

MICHAEL : Vous êtes ici depuis deux jours ?

ANN : Aujourd’hui c’est mon premier jour. Hier, Mlle Choate m’a fait faire le tour de la maison.

MICHAEL : Oh oui.

ANN : Ce laboratoire de recherche dans l’aile nord, c’est bien le vôtre, n’est-ce pas ?

MICHAEL : Oui, en un certain sens.

ANN : Hématologie ?

MICHAEL : Oui.

NANCY : C’est quoi l’hématologie ?

MICHAEL : Et bien, Nancy. Il s’agit de l’étude du sang. Tu vois, nous essayons de guérir des maladies en étudiant le sang des malades.

ANN (à Jessica, une autre fille) : Est-ce que ça fait mal, Jessica ?

JESSICA : Non.

ANN : Et ici ?

JESSICA : Un peu.

ANN : OK, c’est très bien. Je pense que c’est assez pour aujourd’hui. Très bien. Pourquoi ne me dessinerais-tu pas cette belle image qui est sur le livre ? OK ? (Elle va voir Nancy). Très bien. Je pense que c’est suffisant pour cette fois. Tu peux descendre.

Mike apporte la chaise roulante pour Nancy afin qu’elle s’y assoit.

MICHAEL : Beep. Beep.

ANN : Pourquoi n’irais-tu pas te joindre à Jessica pour dessiner.

NANCY : Que dois-je dessiner ?

ANN : Fais-moi la surprise. OK ?

Ann et Michael s’assoient.

MICHAEL : J’aime votre technique.

ANN : Merci, docteur. J’ai toujours voulu travailler avec des enfants.

MICHAEL : Comment se débrouille Nancy ?

ANN : Oh, très bien, je pense. J’ai dû parcourir les dossiers de Mr Gehring avant de commencer. Il s’est très bien occupé d’elle. Je pense qu’elle pourra quitter sa chaise roulante d’ici quelques semaines.

MICHAEL : Parfait… Mlle Howard, je suis venu ici pour voir Nancy, mais je suis à la fois surpris et choqué de vous voir ici. Je voulais vous parler depuis la dernière fois où je vous ai aperçue.

ANN : Et bien, c’est très flatteur, docteur. Moi aussi je vous ai vu au square aujourd’hui.

MICHAEL : Non, je ne parlais pas de ça. Je parlais de l’autre soir. Vous voyez, j’habite le cottage sur la plage et je vous ai vu près de la falaise. Mais lorsque je suis sortie, vous partiez à la hâte.

ANN : Oh, je suis désolée, docteur, mais je n’ai pas encore été à la plage.

MICHAEL : Mais je…

ANN : Non.

MICHAEL (troublé) : Excusez-moi, j’ai dû faire une erreur.

Michael se lève et s’apprête à partir.

MICHAEL : Et bien, au revoir Mlle Howard. Nous nous reverrons.

ANN : Oui, docteur. J’en suis sûre.
 



DANS LE PROCHAIN EPISODE
Rodney parle avec Lee, Allison avec Constance, Leslie avec Julie.

RODNEY : Tes tactiques m’ennuient. Pourquoi n’aime-tu pas travailler pour moi ?
LEE : Je n’aime travailler pour personne.

ALLISON : Dis-moi que j’ai tort. Est-ce que tu peux me dire quoi faire ?
CONSTANCE : Non. Une femme doit prendre ses propres décisions.

LESLIE : L’argent va en premier te libérer de George.
JULIE : Quoi ?
LESLIE : Le divorce.

A noter
Première apparition du personnage de Lee Webber, interprété par Stephen Oliver.
 

 

EPISODE 205

LISTE

EPISODE 207